Troubles de la voix Plus que du chant
Santé

Les troubles de la voix.

Cet article vous présente certains troubles qui peuvent affecter votre voix de chanteur(se) en cas de surmenage, négligence, forçage et autres facteurs de risque. Loin de moi l’idée de vous affoler… Connaître sa voix, c’est aussi connaître les risques et pathologies qui peuvent l’affecter.

1) Dysphonie et aphonie.

Il y a dysphonie lorsque la qualité acoustique de la voix est altérée dans :

  • son timbre (enroué, cassé voilé ou rauque)
  • sa hauteur plus grave ou plus aiguë
  • son intensité de la voix plus faible et voix se fatigue rapidement.

L’aphonie (incapacité à émettre un son) correspond à l’extinction de voix, à ne pas confondre avec la dysphonie.

2) Les troubles qui nécessitent le repos vocal.

  • La laryngite aiguë : c’est une inflammation aigüe du larynx. L’enrouement s’installe alors rapidement. Elle est souvent due à un virus. Dans ce cas il est nécessaire de bien s’hydrater et de se reposer la voix. Si la gêne est importante des anti-inflammatoires seront administrés.
  • Le coup de fouet laryngien ou hémorragie sous-muqueuse du pli vocal : on constate alors un hématome de la corde vocale. Il est dû à une cassure brutale de la voix lorsque des sons aigus et intenses ont été émis ( fréquent chez les chanteurs lyriques et comédiens ). La solution est le repos en attendant que l’hématome se résorbe.

3) Les troubles qui nécessitent une rééducation orthophonique.

Le malmenage vocal et les dysphonies dysfonctionnelles  sont des troubles vocaux durant lesquels la voix est malmenée, forcée. On parle aussi de forçage vocal. La voix est plus ou moins voilée ou affaiblie, variables dans le temps. Si l’usage de la parole ou du chant a été trop intensif ou aigu, l’effort vocal est pénible. Il en résulte alors une sensation d’endolorissement du larynx. Le diagnostic est confirmé en observant la manière dont le patient coordonne sa respiration avec la parole (ou le chant) et la posture qu’il adopte en parlant ( ou en chantant).

Le traitement repose sur la rééducation orthophonique associée si nécessaire à des cours de chant. Et oui, les cours de chant participent aussi à rééduquer la voix !

La laryngite chronique : inflammation de la muqueuse (couche de cellules recouvrant les organes creux en contact avec l’air) du larynx, plus fréquente chez l’adulte que chez l’enfant (plutôt atteint de laryngite aiguë). (Ref. vulgaris-medical.com). La voix est décalée vers les graves. Là aussi, la rééducation orthophonique est nécessaire pour éviter l’aphonie ou la dysphonie.

 

4) Les troubles pouvant nécessiter une rééducation orthophonique ou plus !

Selon le site IRL Toulouse Rive Gauche, les tumeurs bénignes ci-dessous sont souvent traitées “par micro-chirurgie par voie endoscopique ou sous anesthésie générale parfois ambulatoire (orl-toulouse-rivegauche.fr.). Il peut s’agir :

  • d’un polype ou d’un pseudo-kyste d’une corde vocale qui altère la vibration et gêne la bonne fermeture des cordes vocales quand la voix a été trop stimulée. Le polype apparaît en général sur une seule corde vocale : c’est une excroissances lisse de forme arrondie et de couleur rouge localisée. Lorsqu’il est rempli de liquide, on parle de kyste.
  • d’un nodule vocal qui est « un épaississement localisé de la muqueuse, développé à la partie inférieure du bord libre de la corde vocale » ( ref. phoniatriestrasbourg.free.fr ). Il est de la taille d’une tête d’épingle. Les nodules gênent la bonne fermeture des cordes vocales, donnent une voix voilée et des difficultés à parler fort ou à tenir une note longtemps, surtout dans les aigus. Ils sont « la conséquence de micro traumatismes répétés des cordes vocales pendant le cycle vibratoire et correspondent au forçage vocal. » En général, ils nécessitent une rééducation.
  • d’un kyste épidermique, blanchâtre, développé entre la corde vocale et la muqueuse qui le recouvre : il gêne la vibration et peut gêner la fermeture des cordes. Si la voix est très modifiée, le traitement repose sur la chirurgie.
  • du sulcus glottidis et la vergeture : il s’agit d’une lésion « sous la forme d’un sillon blanchâtre situé parallèlement au bord libre de corde vocale » (réf. medecine-des-arts.com). La voix est décalée dans les aigus, faible en intensité avec désonorisation quand on essaie de parler fort à cause d’un défaut d’accolement des cordes vocales. Il faut bien évaluer si le traitement chirurgical, difficile techniquement, sera bénéfique.

Il faut préciser que la phono-chirurgie, ou chirurgie de la voix, est envisageable si la rééducation vocale a été bien conduite et le geste vocal corrigé bien qu’une amélioration de la voix n’ait pas été atteinte. On procèdera alors à l’ablation du nodule ou polype.

5) Les médecins de la voix.

Qui voir en cas de trouble de la voix ?

  • L’orthophoniste : « il explique comment est produite la voix normale et ce qui survient en présence d’une dysphonie, propose des conseils d’hygiène vocale afin de changer les habitudes nuisibles au fonctionnement des cordes vocales. » (  réf. cliniquemultisens.com )
  • L’ORL : Oto-rhino-laryngologiste, spécialiste dans le diagnostic et la prise en charge des affections et des troubles de la sphère ORL (visage, oreille interne et externe, nez, sinus, bouche et langue, gorge, glandes salivaires, glande thyroïde et cou).
  • Le phoniatre : c’est le spécialiste “consacré au diagnostic et à la prise en charge thérapeutique des troubles de la phonation, de la parole, du langage, de la déglutition, pour certain de l’audition, et des fonctions connexes indépendamment de leur étiologie.” ( défnition du Dr Frank MARMUSET – ORL Phoniatre – site du chu-tours.fr ).

Vous aurez bien compris les conseils essentiels pour bien traiter sa voix : éviter agressions et forçages. S’ hydrater et dormir dans une pièce aérée. Rester à l’écoute de la hauteur, de l’intensité de votre voix et de votre timbre  et consulter sans attendre en cas de problème.

N’hésitez pas à me laisser un commentaire ci-dessous !!

.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.