Chansons, Chanter en langues étrangères, Technique vocale

9 chansons faciles et géniales pour débuter

Pas facile de choisir une chanson lorsqu’on débute le chant!  Il faut en effet tenir compte de plusieurs paramètres : il faut qu’elle soit dans la bonne tonalité et adaptée à votre tessiture (voir l’article La tessiture ne fait pas tout !). Mais il faut aussi qu’elle soit facile et vous permette de développer au moins un point de technique vocale. Je vous propose 9 chansons faciles et géniales pour débuter !

Ces 9 titres en français, anglais, créole de la Guadeloupe et Swahili, vous permettront de progresser sans frustration : les tempos sont plutôt lents avec des intervalles accessibles pour apprendre à poser la voix en toute aisance.

1 – Pour découvrir le pop-trap / nu-goth : Bad Guy.

Billie EILISH – Bad guy

Originale, cool et … grave.

Un son original et un texte sarcastique. La chanson n’est pas trop exigeante du point de vue du souffle car les vers sont courts sauf sur la deuxième partie. Vous avez le temps de reprendre votre souffle. N’en faites pas trop, pas d’artifice. Restez sobre mais à l’écoute de rythme. Un bon exercice pour le placement de la voix.

Musique et paroles Finneas et Billie EILISH O’CONNELL.

Les points à travailler.

L’interprétation : il est important de traduire le côté obsédant et grave de la chanson. Le maintien de la colonne d’air sur la partie plus rapide. N’oubliez pas de respirer !

 

2 – Pour ceux qui ont choisi le gospel : Oh Happy day.

Sister Act 2 – Oh Happy day

Un monument du gospel.

Une chanson facile à mémoriser que vous avez certainement déjà entendue. Votre oreille devrait rapidement s’y adapter. Les chansons gospel ont en général une tessiture raisonnable dans la mesure où elles doivent pouvoir être chantées par tous. Elles sont en général accessibles aux débutants et à tous types de voix.

Musique : The Edwin Hawkins Singers. Texte : Hymne du XVIII° siècle inspiré des Actes des Apôtres.

Les points à travailler.

L’attaque en début de phrases et la tenue des longues notes (He told me how—————— ). Ce refrain est un  bon entraînement par mobiliser les muscles intercostauxAstuce : relax, chantez en claquant des doigts, et sortez vos plus belles notes !

3 – Pour chanter l’amour : Tu sais.

Barbara – Tu sais.

Le génie de Barbara.

Ici, il faut y aller tout en délicatesse. La chanson est courte et ne nécessite pas une incroyable maîtrise du souffle. Cependant, elle mérite qu’on fasse un effort sur la qualité de l’interprétation. Une chanson très forte en émotions si vous y arrivez.

Musique et paroles de Barbara.

Les points à travailler.

L’interprétation! Il n’y pas d’autres choix que de se mettre à nu. La force de ce morceau repose sur son texte sincère et intimiste. Embarrassed smile La qualité de timbre. La justesse, dans la partie plus rapide.

4 – Pour chanter les jeux de mots :  La javanaise

Une rencontre, une chanson.

Cette chanson est née de la rencontre entre Juliette GRECO et Serge GAINSBOURG. Il en fera plus tard une version reggae, Javanaise remake. Magnifique jeu entre la musique et les mots sur le thème du tourment amoureux.

Musiques et paroles : Serge GAINSBOURG.

Serge GAINSBOURG – La Javanaise

Les points à travailler

L’interprétation : dévoilez votre timbre! La  tenue des longues notes dans le refrain. L’articulation.

5 – Pour débuter au reggae : Three little birds.

Bob MARLEY – Three little birds.

S’initier au reggae en douceur.

Prêter attention au rythme bien marqué du reggae et bien l’écouter, l’intégrer, avant de commencer. Une chanson facile et géniale pour s’initier!

Musique  et paroles de Bob Marley .

Les points à travailler.

L’attaque du son, sans forcer et en évitant de se faire mal. Bien projeter et évacuer toute tension.

6 – Pour chanter en créole : On sèl Kou.

Misié Sadik – On sèl kou (Trad. D’un seul coup)

La ballade sociale du chanteur de dance-hall.

Une chanson à texte efficace, profonde et sublime qui décrit la réalité sociale de la Guadeloupe en 2011. Le débit est stable, la tessiture est raisonnable et le flow est d’enfer !

Musique  et paroles de Misié Sadik  (Mickaël MARAGNES).

Les points à travailler.

La respiration et le “flow” ! Un excellent exercice pour comprendre ce que bien respirer en chantant veut dire… Le flow peut paraître impressionnant (après tout, Sadik est un chanteur de dancehall ) mais si vous passez le premier couplet et le refrain, le reste suivra. Repérez les moments où reprendre votre souffle pour assurer le placement des mots et un maintien solide de la colonne d’airLa langue, si vous ne parlez pas le créole (rien ne vous empêche de chanter en créole avant de l’apprendre!).

7 –  Pour les nostalgiques du grunge : Something in the way.

Un poème grunge.

Sublime et simple à chanter. Kurt COBAIN y parle de cette période où il a vécu sous un pont après avoir abandonné le lycée et refusé de se trouver un travail. Pas d’artifices, une voix murmurée et une tessiture minimale sur une suite simple de deux accords.

Musiques et paroles de Kurt COBAIN.

Nirvana – Something in the way

Les points à travailler

La prononciation de l’anglais. L’interprétation : cherchez à rendre à votre façon, avec votre timbre, le côté saisissant de désespoir du morceau.

8 – Chanter a cappella : Mercedes Benz.

Janis JOPLIN – Mercedes Benz

La dernière chanson enregistrée par Janis.

Répétitive mais entrainante, elle est parfaite pour un débutant. A vous de trouver des astuces pour y apporter votre touche. Elle a été enregistrée a cappella.

Musique et paroles : Janis JOPLIN, Bob NEUWIRTH, Michael McCLURE.

Les points à travailler

La prononciation de l’anglais.  Osez chanter a cappella  avec entrain. Conseils : claquez le rythme des doigts et amusez-vous  à varier légèrement la mélodie dans le respect de votre timbre.

9 – Pour chanter en swahili : Malaika.

Ange.

Cette chanson dont le titre signifie “Ange” est “la plus célèbre jamais composée en Afrique de l’est” (Wikipédia). Ecoutez la version en swahili de Miriam MAKEBA où le tempo est lent et idéal pour débuter.

Musique et paroles : Fadhili WILLIAM, Fudi KONDE ( cependant l’origine de la chanson reste controversée ).

Miriam MAKEBA – Malaika

Les points à travailler

La langue : prenez le temps de bien écouter les paroles en swahili. Sa prononciation ne devrait pas poser trop de problèmes à un francophone. Gardez le rythme chaloupé et paisible du morceau. Et comme toujours un bon maintien de la sangle abdominale.

J’espère que vous trouverez ici une chanson adaptée à vos goûts. N’oubliez pas de vous enregistrer et de rester indulgent(e) et réaliste face au résultat. Et surtout, bonne nouvelle : vous n’êtes pas obligés de savoir parler une langue pour la chanter ! Qu’en pensez-vous?

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    1
    Partage
  •   
  •  
  •  
  • 1
  •  

Vous pourriez également aimer...

4 commentaires

  1. Salut,
    Je trouve le principe assez sympa de proposer des chants accessibles qui peut mettre aux gens de se lancer mais, après avoir écouté les trois premiers que tu proposes, moi tu fais de la musique depuis un bail, je ne trouve pas que ces chants soient accessibles. Le premier « Bad guy » a l’avantage d’avoir une mélodie très faible mais une rythmique très difficile avec des syncopes. C’est pareil pour « tu sais ». « Happy Day » est accessible si on ne se contente que de dire le refrain, et encore, les paroles ne sont pas affichées.
    Je vais quand même t’encourager par rapport à l’intention que je trouve génial même si je trouve que le matériel que tu amis n’est pas au niveau attendu pour un débutant. Peut-être, que c’est moi qui n’ai pas compris ta démarche alors si c’est le cas, je te laisserais me l’expliquer plus en détail.
    Belle journée à toi

    1. Bonjour Pascal,

      Merci d’avoir pris le temps d’un commentaire!
      J’ai choisi de présenter 9 morceaux dans leurs versions originales et de faire des propositions avec recommandations, sachant qu’il n’y a pas deux débutants qui arrivent avec les mêmes capacités, difficultés, goûts et expériences de la musique. Ce qui peut sembler difficile à un débutant peut ne pas l’être pour un autre, de par sa culture musicale, la culture musicale de son pays ou encore sa personnalité. J’en ai fait l’expérience avec des élèves: on ne part jamais de 0.
      En ce qui concerne Happy Day, c’est la première chanson qui m’a été proposée dans un cours de gospel débutant et c’est celle qui était de loin la mieux maîtrisée pour les apprentis chanteurs que nous étions.
      La syncope n’est pas forcément synonyme de difficulté : cela reviendrait à dire qu’un débutant voulant commencer par une chanson reggae se le verrait refuser?
      Mon dernier point est que ces chansons peuvent être abordées en les adaptant : ralentir le tempo par exemple pour Bad Guy (dans la deuxième partie). Une chanson pour débutant doit être une chanson avec un point de technique vocale à travailler. “Facile” ne veut pas dire qu’il n’y a rien à apprendre, mais qu’avec un peu de travail, elles seront accessibles.
      Le début de la vidéo de Happy Day est intéressant en soi : le chanteur aborde le morceau comme un débutant pour finir avec brio. Elle montre bien le chemin à parcourir de débutant à avancé. Je conseille de s’y essayer.
      Ces chansons ont aussi été choisies parce qu’elles sonnent bien même dans leur forme chantée la plus simple.
      Tu n’as pas dit quelle était ton expérience de la musique. Chantes-tu? J’aurais aimé t’entendre sur Bad Guy!

      Bonne journée à toi et bienvenue sur le blog !
      Karine
      PS : il ne s’agit pas du tutoriels mais de simples propositions. Tu peux facilement trouver les parole sur Internet.

  2. Bonjour, j’adore “happy days” et “la javanaise”!! Je vais les essayer et voir si j’y arrive !
    Continue!!

    1. Génial Fred! J’ai hâte de t’entendre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.